Collections

La  visite virtuelle, à base de photographies panoramiques  complétées de commentaires succincts, permet de comprendre l'organisation du musée, livre un aperçu des collections et de leur présentation et de l'environnement (accueil, boutique, extérieurs, etc.).



Présentation d'objets faisant partie des collections du musée. Des fiches téléchargeables décrivent ces objets de toutes natures (armes, uniformes, décorations, maquettes, tableaux et gravures, équipements et matériels divers, engins, etc ...). Elles constituent des supports pour les parcours thématiques décrits dans l'OFFRE PEDAGOGIQUE.

Vous pouvez les consuter par une recherche selon l'un des modes suivants :

  1. Recherche par mot clé
  2. Recherche par période

 

Les documents proposés sont libres de droits et peuvent être dupliqués pour un usage privé ou d’enseignement.


Collections


LE PATRIMOINE DU GENIE

Le Génie, depuis sa création, a participé et participe encore de manière significative et déterminante à l'Histoire de France. Il s'honore d'une richesse patrimoniale exceptionnelle :

Un patrimoine architectural qui s'inscrit non seulement dans le paysage de la France, mais aussi dans celui de nombreux pays d'Europe, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique : fortifications, places fortes, enceintes urbaines ; casernes, hôpitaux, écoles, édifices militaires ; routes, ponts, voies ferrées, canaux.

Un patrimoine scientifique et culturel né de la nécessité de réaliser les buts fixés et élaborés au fil du temps par la recherche, la réflexion et la création des ingénieurs du Génie, l'enseignement dans les écoles de formation depuis celle originelle de Mézières et l'élaboration d'un savoir-faire reconnu.

Un patrimoine moral, affectif et humain, celui des valeurs de l'ingénieur compétent, technique et inventif et celles du militaire organisé, vaillant et attentif. Le génie présente une ligne ininterrompue et impressionnante d'hommes de valeur qui ont marqué leur temps et leurs contemporains en y laissant leur trace : Vauban, Carnot, Eblé, Séré de Rivières, Joffre, Dromard, etc...

 

 

A la découverte  du musée

Le musée du Génie met à votre disposition une bibliothèque de photos et de textes vous permettant de préparer une visite ou d'obtenir des informations sur les objets présentés. 

  • La ''Visite virtuelle'' donne un aperçu de l'organisation du musée et de ses collecions.   
  • Les "Objets d'exception" présentent une sélection d'objets d'un grand intèrêt historique, symbolique ou technique.  
  • Les "Ressources" décrivent des objets présentés  

 

Les documents proposés sont libres de droits et peuvent être dupliqués pour un usage privé ou d’enseignement.



Présentation de treize objets extraits des collections du musée à l'empreinte historique forte, à la symbolique reconnue, témoins des des avancées scientifiques et techniques, des traditions, des épreuves et des faits d'armes du Génie, de ses grands noms comme des plus humbles des Sapeurs.

Ces objets servent de supports à la découverte du Musée au travers du parcours ''Les incontournables du musée du Génie''.

  • Le portrait de Lazare Carnot, l'organisateur de la Victoire 1753-1823
  • Le portrait du général Marescot, premier inspecteur général du Génie - 1758-1732
  • Cuirasse et pot en tête - XVIIe siècle
  • Le portrait de Vauban - 1633-1707
  • Le tambour du 2e régiment du Génie
  • Le manteau et l'épée de fonction du maréchal Joffre - 1916
  • Les plans Arnold - 1917
  • Le tachéomètre du colonel Goulier
  • Fusil de rempart du XVIIe siècle
  • Le plan-relief de Landrecies
  • Robot mobile d’intervention TSR 200 
  • La pompe à bras de sapeurs pompiers
  • Le bâteau de pontage Mle 1901

Le pont de Jules César sur le Rhin 55 avant J.C.


Résumé :

 Dans la Guerre des Gaules  (Bellum Gallicum ou De Bello Gallico),  Jules César décrit la construction d’un pont provisoire sur le Rhin en 55 av. J-C. Il s’agissait de conduire un raid en territoire germain afin de dissuader les tribus Suèves et leurs alliés de venir s’établir en Gaule.

L’empereur Napoléon III a fait réaliser une maquette de cet ouvrage pour le musée des antiquités celtiques et gallo-romaines du château de Saint-Germain-en-Laye.

 

Mots clés : pont de charpente


Le portrait de Lazare Carnot ‘’L’organisateur de la Victoire’’ 1753-1823


Résumé :

 Le général Lazare Carnot a joué un rôle considérable pendant la Révolution Française. Membre du Comité de Salut Public, il réorganise les armées françaises qui arrêtent l’invasion et permettent la conquête de la Belgique. Bien que peu favorable à l’Empire, il est néanmoins nommé ministre de l’intérieur pendant les Cent-Jours. Il meurt en exil. Ces cendres reposent au Panthéon depuis 1889.


La mitrailleuse Maxim MG 08 1914-1918


Résumé :

Le musée du génie présente une mitrailleuse allemande, emblématique de la Grande Guerre, la Maxim modèle 1908 (MG 08 : maschinengewehr) sur son affût traineau.

 

Mots clés : Première Guerre mondiale, front, guerre de position, armement


Le sas d'imprégnation


Un sas d'imprégnation permettant au public d'appréhender la nature, la richesse et la diversité du champ d'action du Génie. Une collection d’insignes du génie est également présentée dans le hall.


Le mannequin de Poilu


Résumé :

Le musée du génie présente un mannequin de sapeur du 5e  régiment du génie en 1916.

 

 

Mots clés : Lebel, Rosalie, casque Adrian, masque à gaz M2, Poilu, Première Guerre mondiale, Grande Guerre, front, tranchée, guerre de position, bleu horizon


Couleuvrine du XVe siècle


Résumé

 La couleuvrine du musée du Génie est une ‘’armes de main’’, ancêtre des armes individuelles (fusils et pistolets). En effet, elle est de petit calibre (de l’ordre de  43 mm) et portable (poids relativement léger pour un faible encombrement).

 

 

Autre fiche :  Trois siècles d’évolution de l’arme à feu ’’de main’’ - du baston de feu au mousquet (XVème - XIXème siècle) 

Mots clés : arme à feu, artillerie, canon, Moyen-Âge


Le boulet en pierre et le boulet métallique


Résumé :

Au début du XIVe siècle, on assiste en Europe au déploiement de pièces d’artillerie en parallèle avec l’utilisation des engins de jet, en usage depuis l’Antiquité. Cette artillerie mécanique primitive (trébuchet, mangonneau…) en usage dans la guerre de siège dès le milieu du XIVe siècle atteint alors son efficacité maximale et aucune amélioration n'est désormais plus à attendre. 

De la fin du XIVe siècle au début du XVIe, l’artillerie à feu et le boulet métallique se substitueront peu à peu à la vieille artillerie à contrepoids. Le boulet en fonte, projeté par une bouche à feu permettant une régularité et une précision du tir qui ouvrait des brèches dans les fortifications les plus solides. 

 

Mots clés : Moyen-Âge


La galerie chronologique


Une longue galerie chronologique présentant l'histoire du Génie en relation avec les faits historiques majeurs et les évolutions techniques qui ont façonné les paysages, l'identité et la culture de la France.



Le portrait du général Marescot, premier inspecteur général du Génie - 1758-1832


Résumé :

Napoléon nomme Marescot premier Inspecteur général du Génie en 1800, Comte d’Empire en 1808, mais est disgracié après la capitulation des forces françaises à Baylen lors de la guerre d’Espagne. Rallié à la Restauration, il est fait pair de France en 1819.

La création de l’Inspection traduit l’importance prise par le corps du Génie sous les guerres de la Révolution et de l’Empire. L’inspecteur a notamment autorité sur le Comité des fortifications et l’Ecole du génie de Metz.

Son portrait a été réalisé pour le musée de l’Histoire de France.


Le portrait de Vauban - 1633-1707


Résumé :

Le maréchal Sébastien Le Prestre de Vauban est considéré comme le fondateur du Génie sous le règne de Louis XIV. À la fois ingénieur et urbaniste, il crée en 1690, le corps des ingénieurs militaires qui formera les prémices de l’arme du Génie. Mort à Paris en 1707, son corps est inhumé à Bazoches (Morvan) et son coeur placé, un siècle plus tard, sous le dôme des Invalides à la demande de Napoléon Ier. 

Le portrait du Maréchal est exposé dans le hall du musée.

 

Mots clés :  portrait, tableau, Mézières, place-forte, guerre de siège, bastion, tracé bastionné, 17e siècle, 18e siècle, Pré carré, ceinture de fer, citadelle, personnalité, poliorcète


Le plan-relief de Landrecies


Résumé :

 Landrecies, place forte du Nord de la France, est située sur la grande voie d’invasion  de la Sambre. Exposée aux invasions et fortifiée dès le Moyen-Âge, elle est une des place-fortes de 2e  rideau du ‘’Pré carré’’ de Vauban.

 Le plan-relief  du musée, animé par vidéo-projection, permet d’en  comprendre tant les défenses que l’organisation de la cité et du territoire au XVIIe  siècle.

 

 

 

Autres fiches : Le canon précipite l’évolution de la fortification - Du château fort à la forteresse bastionnée (XVème - XVIIIème siècle) 

                      ‘’Landrecies’’ Le plan-relief du musée du Génie

Mots clés : Vauban, tracé bastionné, bastion, ceinture de fer, plan, guerre de siège, Louis XIV


Un espace thématique


Un espace thématique divisé selon les missions traditionnelles du génie : combattre, construire, secourir



Cuirasse et pot en tête - XVIIe siècle


Résumé :

Vauban, le père du génie, impose aux ingénieurs qui mènent les opérations de siège le port du "corset d'arme et du pot en tête". Ces spécialistes sont, en effet, très exposés et les pertes importantes (jusqu'à 50% au cours des sièges du XVIIe siècle). Cette décision controversée à l’époque est à l'origine des attributs que les sapeurs portent fièrement sur leur uniforme depuis bientôt deux cents cinquante ans.

Autres mots clés : cuirasse, équipement


Le sapeur de la Grande Guerre 1916


Résumé :

Mannequin de sapeur du 5e  régiment de génie en 1916.

 

 

Mots clés : Lebel, Rosalie, casque Adrian, masque à gaz M2, Poilu, Première Guerre mondiale, front, tranchée, guerre de position, bleu horizon


Fusil de rempart XVIIe siècle


Résumé :

Le fusil de rempart, au long canon, est une arme de précision adaptée à la guerre de siège telle qu’elle se pratiquait à l’époque du Maréchal Vauban. Il est un ancêtre des fusils des tireurs d’élite contemporains. 

 

 

Mots clés : armement, arme, 17e siècle, 18e siècle


Cuirasse et pot en tête - XVIIe siècle


Résumé :

Vauban, le père du génie, impose aux ingénieurs qui mènent les opérations de siège le port du "corset d'arme et du pot en tête". Ces spécialistes sont, en effet, très exposés et les pertes importantes (jusqu'à 50% au cours des sièges du XVIIe siècle). Cette décision controversée à l’époque est à l'origine des attributs que les sapeurs portent fièrement sur leur uniforme depuis bientôt deux cents cinquante ans.

Autres mots clés : cuirasse, équipement


Le bicorne du général Bertrand 1773-1844


Résumé :

La coiffure est attribuée au général Bertrand, officier du génie qui s’est illustré pendant les guerres napoléoniennes et a accompagné l’empereur déchu pendant son exil à Sainte – Hélène.

 

Mots clés :  uniforme, bicorne, Révolution, Empire, personnalité, Dantzig


Le portrait du général Marescot (1754-1833)


Résumé :

Napoléon nomme Marescot premier Inspecteur général du Génie en 1800, Comte d’Empire en 1808, mais est disgracié après la capitulation des forces françaises à Baylen lors de la guerre d’Espagne. Rallié à la Restauration, il est fait pair de France en 1819.

La création de l’Inspection traduit l’importance prise par le corps du Génie sous les guerres de la Révolution et de l’Empire. L’inspecteur a notamment autorité sur le Comité des fortifications et l’Ecole du génie de Metz.

Son portrait a été réalisé pour le musée de l’Histoire de France.


Le sabre et les épaulettes de Vincent-Yves Boutin colonel du Génie et espion de l’Empereur


  • Résumé :

 Officier du Génie, Boutin a effectué plusieurs missions secrètes à l’étranger  sur ordre de Napoléon Ier. Son rapport de mission après la reconnaissance d’Alger en 1808 servira à la préparation de l’expédition de 1830, point de départ de la colonisation de l’Afrique du Nord par la  France.

Description du sabre d'honneur et des épaulettes de cet officier.

 

 

Mots clés : Bonaparte, Barbaresques, espion, espionnage, arme blanche, révolution, Empire, prise d'alger, 1830, personnalité


Le fusil de munition modèle 1777 Le fusil des campagnes de la Révolution et de l’Empire


Résumé :

L'équipement des armées françaises se standardise au début du XVIIIe  siècle avec, notamment, l'apparition du premier modèle de mousquet réglementaire en 1717, au calibre réduit à 18 mm, équipé d'une batterie à chenapan (silex) fiable et d’une  baïonnette à douille. Une nouvelle progression qualitative intervient avec l’adoption  d’ un nouveau fusil : le Charleville modèle1777. Cette arme participera aux Guerres de l’Indépendance américaine, de la Révolution française et du Premier Empire.

 

 

Mots clés : armement, fusil de munition


La pierre de Rosette


Résumé :

 En 1799, lors de l’expédition d’Egypte de Bonaparte, les sapeurs du lieutenant Bouchard découvrent une pierre en granit noir à El-Rashid (Rosette), village du delta du Nil, proche d’Aboukir. Cette découverte s’avérera capitale pour le déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion et la progression de l’égyptologie.

 

Mots clés : expédition d'Egypte, Bonaparte


Le diorama du ballon ‘’L’Entreprenant’’ Bataille de Fleurus 26 juin 1794


Résumé :

Le 26 juin 1794, les armées de la République remportent à Fleurus une victoire décisive contre les forces de la 1ère coalition. Pour la première fois, un ballon captif est mis en oeuvre au combat. L’aérostation est née, placée sous la tutelle du Génie.

 

Mots clés : Conté, Coutelle, Lhomond, aérostiers, aérostat, Carnot, Jourdan,révolution, Sambre et Meuse, Charleroi


Le casque Adrian


Résumé :

Conçu par l’intendant-général Louis Adrian, ingénieur polytechnicien né en 1859 à Metz. Sapeur d’origine, devenu intendant suite à des problèmes de santé et déjà inventeur de baraquements démontables, il propose en septembre 1915, face aux nombreuses blessures à la tête des soldats français, un modèle de casque en remplacement de la cervelière en acier, également de son invention, qui se glisse sous le képi des fantassins dès février 1915.

Le casque Adrian fait sa 1ère apparition en septembre 1915 au moment des grandes offensives en Champagne, 7 millions d’exemplaires sont distribués dans l’année et ce sont pas moins de 20 millions de casques Adrian qui seront produits pendant la Première Guerre mondiale, équipant, outre l’armée française, le contingent noir américain, les soldats Polonais, Belges et même Thaïlandais ou Tchèques.

 

Mots clés : Grande Guerre, guerre de position, Poilu, tranchées, front, bleu horizon


Le portrait de Lazare Carnot ‘’L’organisateur de la Victoire’’ 1753-1823


Résumé :

 Le général Lazare Carnot a joué un rôle considérable pendant la Révolution Française. Membre du Comité de Salut Public, il réorganise les armées françaises qui arrêtent l’invasion et permettent la conquête de la Belgique. Bien que peu favorable à l’Empire, il est néanmoins nommé ministre de l’intérieur pendant les Cent-Jours. Il meurt en exil. Ces cendres reposent au Panthéon depuis 1889.

 

 

Mots clés : Napoléon, comité de salut Public, Convention, Terreur, République, personnalité, portrait, tableau


Le buste de Louis Le Bègue du Portail fondateur du Génie américain 1743 – 1802


Résumé :

Le général Louis Le Bègue de Presle du Portail, officier du Génie, a participé à la guerre d’indépendance des Etats-Unis d’Amérique. Il est considéré comme le ‘’père du Génie Américain’’.

 

Autres mots clés : ingénieur, Mézières


Le portrait de Coulomb 1736-1806


Résumé :

Coulomb est surtout connu comme scientifique. Il a auparavant servi comme officier du Génie. Son portrait, exposé au musée du Génie, montre bien cette double vocation.

 

Mots clés : Révolution, Empire, Académie, savant, balance de torsion, électricité, théorème, personnalité, tableau, portrait 


Portrait de Vauban - 1633-1707


Résumé :

 

 Le maréchal Sébastien Le Prestre de Vauban est considéré comme le fondateur du Génie sous le règne de Louis XIV. À la fois ingénieur et urbaniste, il crée en 1690, le corps des ingénieurs militaires qui formera les prémices de l’arme du Génie. Mort à Paris en 1707, son corps est inhumé à Bazoches (Morvan) et son coeur placé, un siècle plus tard, sous le dôme des Invalides à la demande de Napoléon Ier. 

Le portrait représente Vauban en ingénieur du Roy.

 

 

Mots clés :  portrait, tableau, Mézières, place-forte, guerre de siège, bastion, tracé bastionné, 17e siècle, 18e siècle, Pré carré, ceinture de fer, citadelle, personnalité, poliorcète


L'espace d'accueil


Enfin, un espace d'accueil comportant la billetterie, la boutique, la librairie.


Portrait de Vauban - 1633-1707


Résumé :

 

 Le maréchal Sébastien Le Prestre de Vauban est considéré comme le fondateur du Génie sous le règne de Louis XIV. À la fois ingénieur et urbaniste, il crée en 1690, le corps des ingénieurs militaires qui formera les prémices de l’arme du Génie. Mort à Paris en 1707, son corps est inhumé à Bazoches (Morvan) et son coeur placé, un siècle plus tard, sous le dôme des Invalides à la demande de Napoléon Ier. 

Vauban est représenté en Ingénieur du Roy.


Une étoile de la Légion d'honneur sous le Premier Empire


Résumé :

 La Légion d’honneur récompense depuis plus de deux siècles les mérites éminents descitoyens. Elle est la plus haute distinction nationale. Les modifications visant à  adapter l’insigne aux différents régimes qui se sont se succédés en France ont respecté l’aspect général de l’étoile de la Légion d’honneur.

 

Mots clés : Ordre de Saint Louis, décoration, Napoléon 1er, Empire, mérites, chancellerie


Le tambour du 2e régiment du Génie


Résumé : Cet instrument constitue une des pièces les plus originales du Musée du fait de son appartenance au 2e régiment du génie, l’un des trois premiers régiments du génie créés sous la Première Restauration1. Il est également le seul instrument de musique détenu au Musée.

Voir aussi la fiche : La musique militaire au XIXe siècle

 


Le tambour du 2e régiment du Génie


Résumé : Cet instrument constitue une des pièces les plus originales du Musée du fait de son appartenance au 2e régiment du génie, l’un des trois premiers régiments du génie créés sous la Première Restauration1. Il est également le seul instrument de musique détenu au Musée.

Voir aussi la fiche : La musique militaire au XIXe siècle

 


Les extérieurs du musée


Les extérieurs du musée présentent quelques matériels du Génie


Masques à gaz de la Grande Guerre


Résumé :

 

Le recours à la guerre chimique, comme la guerre des mines, fait partie des expédients destinés à percer le front stabilisé à partir d’octobre 1914. Mettant en œuvre des moyens et des méthodes de plus en plus sophistiqués, ils perdurent l’un et l’autre malgré le développement des armes qui permettront la reprise de la guerre de mouvement en 1918. La guerre chimique survit au conflit et toutes les armées contemporaines disposent de moyens de protection, héritiers des improvisations de la Grande Guerre.

Description des masques M2 et ARS 17.

 

Mots clés : Première Guerre mondiale, gaz, incapacitant, décontamination, cagoule, effet de protection, Ypres, ypérite, gaz moutarde, phosgeène, chlore, Poilu


Le tambour du 2e régiment du Génie


Résumé : Cet instrument constitue une des pièces les plus originales du Musée du fait de son appartenance au 2e régiment du génie, l’un des trois premiers régiments du génie créés sous la Première Restauration1. Il est également le seul instrument de musique détenu au Musée.

Voir aussi la fiche : La musique militaire au XIXe siècle

 


Buste du maréchal Guillaume Dode de la Brunerie 1775-1851


Résumé :

Le maréchal Dode de la Brunerie a servi sous le 1er  Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet. Il est surtout connu pour la construction de l’enceinte fortifiée de Paris, dite ‘’de Thiers’’ , et sa couronne de forts détachés.

 

Autre fiche :  Les défenses de Paris - 1840-1940 

Mots clés : fort polygonal, fort détaché, personnalité, buste


Le tachéomètre du colonel Goulier


Résumé :

 En 1688, Louvois créait le Dépôt de la Guerre dont une partie des activités est consacré à l’établissement des cartes et des plans . La création du corps des ingénieurs géographes militaires en 1696 place la France en précurseur de la géographie militaire. L’artillerie et le génie forment les spécialistes et se partagent les missions. A l’artillerie revient la couverture du territoire, au génie les plans des fortifications. Napoléon Ier renforce ces dispositions dont l’aboutissement , à la fin du XIXe siècle, est la réalisation de la célèbre carte d’état-major  au 1/80 000e . Parallèlement, les instruments et les méthodes topographiques sont perfectionnés, notamment par le colonel du Génie Goulier (1818-1891).

 

Mots clés : topographie, cartographie, inventeur, 19e siècle, personnalité, savant


Le casque colonial modèle 1886


Résumé :

Le casque tropical est emblématique des expéditions coloniales puis de l’administration et de la mise en valeur des territoires conquis.

 

 

Mots clés : 19e siècle, colonisation


La pompe à incendie Mle 1908


Résumé :

La pompe à incendie à bras modèle 1908

Le musée présente une pompe à bras, engin emblématique des ‘’soldats du feu’’, dans l’espace thématique ‘’Secourir’’.

Cet engin hippomobile ou tiré à bras est principalement destiné à équiper les compagnies et escouades de sapeurs-pompiers volontaires de province.

Mots clés : BSPP, brigade de sapeurs-pompiers de Paris, Napoleon 1er, Dumourrier du Perrier,


Le couteau de tranchée 1915


Résumé :

 

Tous les belligérants se dotent de couteaux de tranchées au cours de la Grande Guerre.

Mais on trouve également des masses et des casse-têtes qui ne dépareraient pas une collection médiévale, les coupe-coupe des troupes coloniales, des coups de poing américains, des pelles affutées, …

Description du couteau  Coutrot n°1,

 

Mots clés : Première Guerre mondiale, Poilu, guerre de position, guerre des mines, tranchées, front, arme blanche, poignard


Le bateau de pontage modèle 1901


Résumé : 

Depuis la fin du XVIe siècle, les équipages de pont mettent en œuvre des ponts flottants permettant le franchissement des cours d’eau aux fardeaux militaires les plus lourds de l’époque et suffisamment mobiles pour suivre les mouvements les plus rapides d’une armée.

Le musée expose un bateau Mle 1901. Restauré par la 22e compagnie de l'Ecole du Génie, il a participé au défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées en 2017.

 

Consultez la plaquette ‘’Mur de maquettes’’ en cliquant sur les liens surlignés.

Le ‘’Mur de maquettes’’, à l’entrée de l’espace dynamique, donne des explications utiles pour la compréhension des opérations de franchissement, la description des matériels et leur évolution.

 

 

 


Le manteau et l'épée de fonction du maréchal Joffre


Résumé :

Officier du génie avant d’accéder au commandement des armées en temps de guerre, Joffre est le premier des huit maréchaux de France  issus de la Grande Guerre.

 


Les plans Arnold -1917


Résumé :

 Les plans-reliefs, dits ‘’plans Arnold’’, illustrent la préparation opérationnelle dispensée par l’armée française au corps expéditionnaire américain engagé en 1917 dans la grande guerre sur le front occidental.

 


Le géophone


Résumé : 

 

La guerre des mines réapparait avec la stabilisation des combats sur un front continu à la fin de 1914. Le commandement croit pouvoir obtenir la percée du dispositif adverse et pallier les insuffisances de l’artillerie lourde en renouant avec les méthodes obsolètes de la guerre de siège. L’ennemi faisant usage des mêmes expédients, il importe de déceler à temps les attaques par mines et de pouvoir y répliquer par une action de contre minage. Le Génie va donc développer une nouvelle spécialité : l’écoute. Improvisée en 1915, elle dispose d’instruments de plus en plus performants à partir de 1916. Le géophone SP est le premier de ceux-ci.

 

Mots clés : Première Guerre mondiale, guerre de position, tranchées, Poilu, sape


Sapeur de la BSPP en tenue de feu


Résumé :

Les tenues et équipements des sapeurs-pompiers militaires ont beaucoup évolué durant deux siècles d’existence. Un saut qualitatif important a été réalisé en 2002 avec l’abandon du cuir et l’adoption de la tenue de feu textile. Le musée du Génie présente un mannequin de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) dans la tenue de feu.


La vedette F1bis 1968-2014


Résumé :

La vedette de pontage F1bis a doté les régiments du génie dans les années 1968 à 2014 pour pousser des supports flottants (bacs et éléments de ponts flottants) et assurer la sécurité des engins amphibies.

 

 

Mots clés : Franchissement, amphibie


Insigne de section de grottes


Résumé :

L’insigne des sections de grottes  permet d’évoquer le rôle méconnu de certaines unités du Génie, motivé par les conditions particulières du combat.

Mots clés : Algérie, décolonisation


Le téléphone de campagne TM16


Résumé :

 Les télécommunications militaires prennent une ampleur sans précédent pendant la Grande Guerre, y jouant rapidement un rôle primordial. La stabilisation des armées sur un front continu va notamment favoriser l’usage généralisé de la téléphonie  et, conjointement, le développement de la spécialité de sapeur-téléphoniste au sein du 8e  régiment du Génie. Le matériel le plus répandu à la fin du conflit est le téléphone de campagne modèle 1916.

 

Mots clés : transmissions, Première Guerre mondiale


Maquette de l’engin poseur de travures de voies ferrées (EPTVF) Diplodocus


Résumé :

La maquette de l’EPTVF représente fidèlement l’engin de levage familièrement appelé ‘’Diplodocus’’  en raison de la forme de ses flèches de levage qui rappelle le long cou de l’animal préhistorique.

 

 

Mots-clés : voie ferrée, Guerre froide, chemin de fer, rétablissement des voies de communications


Casque bleu Spectra M1 - 1992


Résumé :

 

Le casque SPECTRA est le successeur du casque Modèle 1978, il est aujourd’hui le casque en dotation de toutes les unités françaises. 

 

Mots clés : Spectra, Guerre froide, opex, casque bleu, ONU


Tenue de protection EOD 7B


Résumé :

 La tenue de protection EOD 7B est entrée en service dans les années 1980 afin d’ équiper le personnel des Groupes Régionaux d'Intervention NEDEX (Neutralisation, enlèvement et destruction d'engins explosifs). En service dans l’armée française  jusqu'en 2005 elle a été remplacée par la tenue EOD 9.

 

Mots clés : mines, démineur, déminage, terrorisme, Guerre froide


Le tachéomètre du colonel Goulier


Résumé :

 En 1688, Louvois créait le Dépôt de la Guerre dont une partie des activités est consacré à l’établissement des cartes et des plans . La création du corps des ingénieurs géographes militaires en 1696 place la France en précurseur de la géographie militaire. L’artillerie et le génie forment les spécialistes et se partagent les missions. A l’artillerie revient la couverture du territoire, au génie les plans des fortifications. Napoléon Ier renforce ces dispositions dont l’aboutissement , à la fin du XIXe siècle, est la réalisation de la célèbre carte d’état-major  au 1/80 000e . Parallèlement, les instruments et les méthodes topographiques sont perfectionnés, notamment par le colonel du Génie Goulier (1818-1891).

 


Le robot mobile d'intervention TSR 200


Résumé :

 A partir des années 1990, l’emploi des robots s’est généralisé  afin de pouvoir intervenir sur des objets suspects sans mettre en jeu la vie du démineur.

Remplacé dans les missions opérationnelles, le robot démineur TSR 200, fabriqué par la société Cybernétyx de Marseille est toujours en service dans certaines unités NEDEx (Neutralisation, Enlèvement, Destruction des Engins Explosifs) sur le territoire métropolitain.

 

Mots clés : terrorisme, piège


Le Véhicule de combat du Génie (VCG) modèle F1 1964-1990


Résumé :

Le véhicule de combat du Génie est une des nombreuses déclinaisons du char léger AMX 13 bien connu. Le VCG AMX 13 Mle F1 du musée du génie est présenté avec sa remorque ARE sur un élément de pont Bailey.

 

Mots clés : blindé, mécanisé 


L’Engin de Franchissement de l’Avant (EFA) modèle F1 1993


Résumé :

L'EFA  est un engin amphibie autonome conçu pour des franchissements continus (pont) ou discontinus (bac) de véhicules jusqu'à 70 tonnes, en dotation dans les unités du génie. La maquette destinée aux expositions et présentations de matériels par le constructeur a été offerte par celui-ci au musée.

 

Mots clés :  Guerre froide


Le fusil d’assaut Kalachnikov AKM


Résumé :

 L’armée française a saisi d’importants stocks de Kalachnikov sur les Théâtres d’Opérations Extérieurs (TOE), en Afrique, au Moyen-Orient, en ex-Yougoslavie. Cette arme d’origine soviétique a été produite en plus grande quantité que toutes les autres armes modernes et est universellement connue. Elle a révolutionné  l’armement de l’infanterie.

 

Mots clés : Russie, terrorisme, libération, Pays de l'Est, Chine, Guerre froide


Le diorama ''Ligne de front''


Résumé :

 

 Cette reconstitution s’appuie tant sur la documentation historique et technique que sur les témoignages des acteurs. Elle est donc un outil pédagogique de référence pour illustrer la guerre de position

 

 Placée dans l’espace chronologique, section Première Guerre mondiale, il est aisé pour le visiteur de s’imprégner du contexte en visionnant, notamment, le film sur la guerre des mines

Une mitrailleuse allemande Maxim Mle 1908 témoigne de la prépondérance du feu qui impose aux belligérants de s’enterrer. Le mannequin d’un Poilu en bleu-horizon traduit ce changement de posture après l’échec de la guerre de mouvement. 

Des fiches placées à proximité fournissent les explications historiques, tactiques (position de la 10e compagnie du 208e régiment d’infanterie front de la Somme en juin 1916), et techniques pour la compréhension des combats et de la vie dans les tranchées et situent sur le diorama les ouvrages, les armes, les situations illustrées. 

Une coupe du terrain dévoile la face invisible de la position de combat : les sapes et les abris enterrés. 

Enfin l’observation détaillée du diorama livre quantité de détails sur les activités des combattants et les conditions de vie au contact de l’ennemi. 

 

Autre fiche : Le front continu 1914-1918

Mots clés : Guerre de position, front défensif, front continu, tranchée, boyau, abri, Grande guerre, centre de résistance, 1ère position, 1ère ligne, poste de tir, poste de guet, guetteur, position d'appui, Poilu


Fusil de rempart - XVIIe siècle


Résumé :

Le fusil de rempart, au long canon, est une arme de précision adaptée à la guerre de siège telle qu’elle se pratiquait à l’époque du maréchal Vauban. Il est un ancêtre des fusils des tireurs d’élite contemporains.


Le plan-relief de Landrecies


Résumé :

 Landrecies, place forte du Nord de la France, est située sur la grande voie d’invasion  de la Sambre.

 Exposée aux invasions et fortifiée dès le Moyen-Âge, elle est une des place-fortes de 2e  rideau du ‘’Pré carré’’ de Vauban.

Le plan-relief 1  du musée, animé par vidéo-projection, permet d’en  comprendre tant les défenses que l’organisation  de la cité et du territoire au XVIIe  siècle.


Les plans ‘’Arnold’’ 1917


Résumé :

 Les plans, dits ‘’plans Arnold’’ , illustrent la préparation opérationnelle dispensée par l’armée française au corps expéditionnaire américain engagé en 1917 dans la Grande Guerre sur le front occidental.

 

Mots clés : Première Guerre mondiale, front, guerre de position, tranchées, reliefs, carte, cartographie, relève


Le robot mobile d'intervention TSR 200


Résumé :

 A partir des années 1990, l’emploi des robots s’est généralisé  afin de pouvoir intervenir sur des objets suspects sans mettre en jeu la vie du démineur.

Remplacé dans les missions opérationnelles, le robot démineur TSR 200, fabriqué par la société Cybernétyx de Marseille est toujours en service dans certaines unités NEDEx (Neutralisation, Enlèvement, Destruction des Engins Explosifs) sur le territoire métropolitain.


La fourragère, décoration collective de la Grande Guerre


Résumé :

Témoignage de l’héroïsme des régiments et des unités pendant la Grande Guerre puis lors des conflits qui ont suivi, la fourragère est portée par les personnels affectés à ces formations ou à celles qui ont hérité de leurs traditions.

 

Mots clés : décoration, récompense, Première Guerre mondiale, chancellerie,  Légion d'honneur, médaille militaire, croix de guerre


La pompe à incendie Modèle 1908


Résumé :

La pompe à incendie à bras modèle 1908

Le musée présente une pompe à bras, engin emblématique des ‘’soldats du feu’’, dans l’espace thématique ‘’Secourir’’.

Cet engin hippomobile ou tiré à bras est principalement destiné à équiper les compagnies et escouades de sapeurs-pompiers volontaires de province.

Autres mots clés : BSPP, brigade de sapeurs-pompiers de Paris, Napoleon 1er, Dumourrier du Perrier,


Le locotracteur blindé Crochat type LC8 1916


Résumé :

 Ce locotracteur apparaît pendant la Grande Guerre, vers 1916. Il est exposé sur une voie étroite de 60 cm.

Développé par l’ingénieur Henri Crochat, il est conçu pour intervenir au plus près du front grace à un moteur à explosion, n'émettant pas de fumée.

 

 

Mots clés : voie ferrée, locotracteur blindé, Première Guerre mondiale, 5e régiment de Génie, 5e RG

 

 

 


Le manteau et l’épée de fonction du maréchal Joffre 1916


Résumé :

Officier du génie avant d’accéder au commandement des armées en temps de guerre, Joffre est le premier des huit maréchaux de France issus de la Grande Guerre.

 

Mots clés : maréchal, généralissime, Première Guerre mondiale, colonisation, personnalité


Le bateau de pontage Mle 1901


Résumé : 

Depuis la fin du XVIe siècle, les équipages de pont mettent en œuvre des ponts flottants permettant le franchissement des cours d’eau aux fardeaux militaires les plus lourds de l’époque et suffisamment mobiles pour suivre les mouvements les plus rapides d’une armée.

Le musée expose un bateau Mle 1901. Restauré par la 22e compagnie de l'Ecole du Génie, il a participé au défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées en 2017.

 

Consultez la plaquette ‘’Mur de maquettes’’ en cliquant sur les liens surlignés.

Le ‘’Mur de maquettes’’, à l’entrée de l’espace dynamique, donne des explications utiles pour la compréhension des opérations de franchissement, la description des matériels et leur évolution.

 


Le sapeur de la bataille de France 1940


Résumé :

 Sergent, porte-fanion du 1er  bataillon du 10e  régiment de génie, typique de la‘’drôle de guerre‘’ sur le front du Nord -Est.

 

 

Mots clés : ligne Maginot, front cuirassé, Deuxième Guerre mondiale, Bataille de France, 1939, 1940, khaki


Le wagonnet de la ligne Maginot


Résumé :

L’approvisionnement des blocs de combat de la ligne Maginot est réalisé par voie ferrée étroite circulant dans un réseau souterrain. Le musée du Génie présente un wagonnet de type Sud-Est modèle  ‘'B' ’. Ce matériel provenant des collections du 5e régiment du génie (régiment voie-ferrée) équipait un ouvrage du front des Alpes.

 

 

Autre fiche : La ligne Maginot

Mots clés : Deuxième guerre mondiale, block, blockhaus, front cuirassé, région fortifiée, ouvrage palmé


Le sapeur de 1944


Résumé :

Le musée du génie présente un mannequin de sapeur de la 2e  division blindée sur le front de Lorraine à l’automne  1944.

 

 

Mots clés : campagne de France et d'Allemagne, 1944, 1945, Leclerc, Détecteur de mines, Deuxième Guerre mondiale


Le Handie-Talkie SCR- 536


Résumé :

 En 1941, l’US Army dote ses unités élémentaires de postes radios portatifs. C’est une révolution qui permet la manoeuvre  jusqu’aux plus petits échelons. Le SCR-536 "Handie Talkie ’’ ou plus communément ‘’Walkie Talkie’’ est promis à un bel avenir militaire, mais aussi civil. Il est en quelque sorte un lointain ancêtre de notre téléphone mobile.

 

Mots clés : transmissions


La maquette d’instruction du pont Bailey


Résumé :

 Dans le domaine militaire, le franchissement d’un cours d’eau et le rétablissement sur l ’autre rive est une opération délicate en offensive comme en défensive. Les pontonniers du général Eblé se sont sacrifiés au passage de la Bérézina pour le salut de la Grande Armée retraitant de Russie en 1812. La 5e  division d’infanterie américaine qui, de la Normandie en 1944 en passant par Angers, terminera son périple en Tchécoslovaquie, a du franchir pas moins de vingt-cinq fleuves et rivières importantes.

Les constructions métalliques, introduites dans la seconde moitié du XIXe  siècle, ont été adaptées aux franchissements opérationnels. Le pont Bailey, conçu par les Britanniques après le désastre de la campagne de France en 1940, va connaître une diffusion mondiale et une longévité exceptionnelle.

 

Autre fiche : CLIN D’ŒIL SUR UN MATÉRIEL - Histoire du pont BAILEY

Mots clés : Deuxième Guerre mondiale


Les maquettes du pont Treadway M2 et du camion de pontage Broackway


Résumé :

En 1943, après le débarquement américain en Afrique du Nord et la rentrée en guerre de l’armée française, celle-ci est rééquipée selon les standards américains. Le Génie est donc doté de matériels de franchissement américains de dernière génération, adaptés aux forces mécanisées, modulables en fonction de la situation et des caractéristiques de la coupure, rendant les opérations plus faciles et surtout plus rapides. Parmi ces nouveaux équipements : le pont lourd Treadway M2 et le camion de pontage Broackway qui feront une longue carrière sous le drapeau tricolore jusqu’à leur relève par des engins nationaux dans les années 1970/1980.

Mots clés : Seconde Guerre mondiale, 945 , matériel américain, pont flottant, 


Les décorations du général Verneau, héros des deux guerres mondiales


Résumé :

 Le général Jean Verneau est surtout connu pour son rôle éminent dans la Résistance.

Traqué, capturé, il meurt en déportation. Le musée du génie possède ses décorations, témoignage d’une brillante carrière militaire.

 

Mots clés : décoration, récompense, Première Guerre mondiale, Deuxième Guerre mondiale, ORA, chancellerie, Légion d'honneur, médaille militaire, croix de guerre, personnalité


Le half-track de la 2e DB


Résumé : 

Le half-track de la 2e DB - Half-track Personnel Carrier M3

Ce blindé semi-chenillé de transport de troupe américain a été produit massivement et utilisé intensivement pendant la Seconde Guerre mondiale par toutes les armées alliées, notamment par la 2e division blindée du général Leclerc, formée et équipée en 1943 dans la perspective du débarquement en France. Le véhicule a été restauré par le 13e régiment du Génie du Valdahon dans la livrée du Génie de la 2e DB.


La mine AC britannique MK II - Bir-Hakeim 27 mai -11 juin 1942


Résumé : 

Un adhérent de la Fédération Nationale du Génie a ramené du champ de bataille de Bir- Hakeim une mine anti-char britannique Mk II. Cette mine, emblématique des combats de 1941-1943 livrée par les Forces Françaises Libres (FFL) en Lybie, en particulier ceux de Bir-Hakeim, est exposée au musée du Génie.

 

Autres mots clés : Koenig, Monclar, de Gaulle, 1ère brigade FFL, box, centre de résistance, Rommel, Afrika Korps, commandant Gravier, VIIIe Armée, Egypte, Gazala, Tobrouk


Le bateau de pontage modèle 1901


Résumé : 

Depuis la fin du XVIe siècle, les équipages de pont mettent en œuvre des ponts flottants permettant le franchissement des cours d’eau aux fardeaux militaires les plus lourds de l’époque et suffisamment mobiles pour suivre les mouvements les plus rapides d’une armée.

Le musée expose un bateau Mle 1901. Restauré par la 22e compagnie de l'Ecole du Génie, il a participé au défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées en 2017.

 

Consultez la plaquette ‘’Mur de maquettes’’ en cliquant sur les liens surlignés.

Le ‘’Mur de maquettes’’, à l’entrée de l’espace dynamique, donne des explications utiles pour la compréhension des opérations de franchissement, la description des matériels et leur évolution.